I KNOW THE DRILL

Cette semaine, pas besoin de vous faire un dessin, vous savez comment se passe la Minute en Anglais ! Comment ? Vous n'avez pas pris connaissance du sujet ? Et non, ce n'est pas un remède contre les maux de gorge mais plutôt pour la bonne compréhension de la langue de Shakespeare ! Allez, on vous explique tout !
La Minute en Anglais
C

ette semaine, pas besoin de vous faire un dessin, vous savez comment se passe la Minute en Anglais ! Comment ? Vous n’avez pas pris connaissance du sujet ? Et non, ce n’est pas un remède contre les maux de gorge mais plutôt pour la bonne compréhension de la langue de Shakespeare ! Allez, on vous explique tout !

I KNOW THE DRILL

HELLO EVERYONE !

Nous allons parler aujourd’hui de TO KNOW THE DRILL, une expression qui s’emploie dans toutes sortes de contextes pour dire que que l’on SAIT COMMENT ÇA MARCHE, que l’on CONNAIT LA MUSIQUE.

THE DRILL signifie UN EXERCICE. A l’origine, ce sont les militaires qui utilisent le mot DRILL pour parler d’UNE MANŒUVRE bien précise, ou d’un ENTRAÎNEMENT que tout le monde connaît. Quand un nouveau arrive, il NE SAIT PAS COMMENT ÇA SE PASSE : He doesn’t KNOW THE DRILL.

Par extension, quand on demande : « So, WHAT’S THE DRILL ? », c’est pour dire : « Alors, quelle est LA MARCHE À SUIVRE ? ON FAIT COMMENT ? »

Un coach sportif dira en début d’entraînement :

« Vous connaissez l’exercice, 5 tours de terrain et on se retrouve dans le rond central. » (You KNOW THE DRILL, 5 laps around the pitch then let’s meet at the centre).

Pareil pour la photo de classe. Chaque année le photographe disait : « Tout le monde regarde par là, VOUS SAVEZ COMMENT ÇA SE PASSE, à ‘trois’, vous dites ’cheese’ ! » (Alright, everybody, YOU KNOW THE DRILL, on ‘three’, you give me a big ‘cheese.’)

A présent laissez-moi vous raconter la première fois où j’ai utilisé cette expression:  j’étais en voyage aux Etats-Unis, j’avais de la fièvre, et un docteur m’avait envoyé faire des analyses pour savoir ce que j’avais. J’arrive au laboratoire pas tranquille car en fait je m’évanouis pratiquement à chaque prise de sang si je ne suis pas à l’horizontale.
L’infirmière, la cinquantaine pas sympathique, m’appelle et me guide vers une toute petite pièce sans fauteuil ni matériel médical. C’était tellement étroit que je me demandais même si on va y rentrer à deux! Bon, en tout cas je rentre dans ce placard et je commence à retrousser ma manche méthodiquement. Et là l’infirmière me coupe dans le mouvement elle me dit qu’en fait ce n’est pas une prise de sang, mais un test urinaire!
Elle pointe alors le doigt vers une étagère  sur laquelle était posé un grand verre en plastique transparent avec un couvercle type Tupper Ware…

Je marque un temps d’arrêt. Elle attrape vigoureuseument le verre, tapote 3 fois avec son ongle sur la paroi du récipient puis me lance:
« You KNOW THE DRILL, I don’t need to stay ? » (Vous savez QUOI FAIRE, je n’ai pas besoin de rester?).

« Non, non, vous pouvez y aller c’est bon j’ai compris, je sais COMMENT ÇA MARCHE! » : « I KNOW THE DRILL !».

Ce jour là j’ai réalisé à quel point il était plus agréable de faire pipi que de se prendre une aiguille froide dans le bras.

HAVE A niceDAY !

Encore plus de Minute en Anglais ?

Retrouvez-nous sur Facebook ! Et ne manquez plus une seule rubrique de LA MINUTE EN ANGLAIS !

Nicework-formation-la-minute-en-anglais-1118-01

Articles associés