OUT OF THE WOODS

Cette semaine, la Minute en Anglais vous apprend à sortir de l'auberge ! Vous sentez, ces situations interminables, inextricables que nous avons tous et toutes connus un jour ? Hummm... Vous ne voyez pas ? Alors écoutez !
La Minute en Anglais
C

ette semaine, la Minute en Anglais fait la démonstration que l’anglais peut vous sortir de vraiment toutes les situations!

OUT OF THE WOODS

HELLO EVERYONE !

Focus aujourd’hui sur  l’expression : OUT OF THE WOODS.

THE WOODS c’est la forêt, les bois.

Et OUT OF: en dehors, à l’extérieur.

Littéralement, OUT OF THE WOODS se traduit par : être sorti de la forêt, mais en bon français on dirait: ÊTRE SORTI DE L’AUBERGE.

Vous savez qu’une fois qu’on est perdu en forêt il est très difficile de retrouver son chemin. Qui n’a pas vécu cette situation où une jolie balade se transforme en grosse galère ?

Prenons pour exemple une rando en montagne.

Imaginons : Vous venez de passer une journée splendide mais vous vous êtes perdu. Le soleil se couche vite en automne. Il est 19h et impossible de vous repérer. Vous tournez en rond sans résultat et vous perdez patience. Il est 21h, vous êtes claqué et malgré tous vos efforts vous n’arrivez pas à retrouver le chemin pour rentrer à votre voiture. Il fait maintenant nuit noire et la pluie se met à tomber.

Vous progressez dans le noir au bord d’une crevasse à la très faible lumière de votre lampe de poche dynamo à moulinet qui fait « rzzz , rzzz» à chaque tour, mais ça fait vraiment pas beaucoup de lumière… En fait vous ne voyez plus du tout où vous posez les pieds et vous vous revoyez au magasin en train d’hésiter entre cette petite lampe à moulinet et la Maglite modèle Night Power Survivor, et vous vous maudissez de vous être dit  « c’est plus écolo avec un moulinet ! ».

Il fait nuit noire maintenant. Chaque pas devient ultra dangereux et l’inévitable se produit. Après vous être violemment cogné la tête à une grosse branche basse et bien râpé la joue sur l’écorce, vous trébuchez et chutez lourdement dans une crevasse.

A présent vous avez une cheville tordue et vous saignez du coude. Et sans ce garrot que vous vous êtes fait avec le reste du papier alu de votre sandwich de midi vous seriez peut-être mort. Et vous n’avez pas de réseau.

Au loin, sous la pleine lune vous entendez des loups hurler (en fait c’est des chiens mais comme vous regardez trop de séries vous croyez que c’est des loups et vous avez trop peur).

Alors que vous inspectez à tâtons le fond de la crevasse avec vos doigts gelés vous tombez sur une petite pelote, molle au toucher et légèrement malodorante. Certainement une crotte d’ours… ce qui veut dire que vous êtes peut-être dans la tanière d’un plantigrade affamé !

Vous êtes dans la pire situation de votre vie. Pour stopper l’hémorragie vous vous léchez le coude comme un chat quand tout-à-coup vous entendez un souffle rauque derrière vous. L’ours ? Vous arrêtez de respirer. Vous vous retournez au ralenti et vous actionnez lentement le moulinet de la lampe… rzzz, rzzz…

Incroyable, c’est un homme qui vous regarde.

Il a du mal à parler, il est si fatigué qu’il ne fait que des sons. Au bout d’un moment il arrive à articuler : « I AM AMERICAN… ». Vous comprenez aussi qu’il est tombé dans la crevasse il y a « 3 WEEKS ». Il est très maigre et il regarde votre bras comme si c’était des chicken wings.

Malgré tout cette rencontre avec un humain vous fait quand même chaud au cœur. Comme l’inconnu parle anglais vous vous dites que c’est peut-être le moment de briser la glace et de faire ami-ami. En fin stratège vous décidez de placer une expression en anglais pour attirer sa sympathie.

Vous lui dites en soupirant :

« We’re not OUT OF THE WOODS!» (On est pas SORTI DE L’AUBERGE !).

Vous voyez alors une lumière traverser son regard et égayer son visage. Comme vous lui avez parlé en anglais, il vous a identifié comme quelqu’un de confiance, comme quelqu’un de la famille. Alors il fouille sa poche et vous tend en souriant son dernier pansement pour votre coude.

Puis il vous répond en posant sa main sur votre épaule :

« No. We’re not OUT OF THE WOODS yet… » (Non, on est pas PAS SORTI DE L’AUBERGE…).

Et bien voilà, encore une fois où vos rudiments d’anglais vous auront permis de vous tirer d’une bien mauvaise situation !
Merci qui ?

Et pour en savoir plus sur les formations Nicework:
http://niceworkformation.com/nos-formations/

HAVE A niceDAY !

Encore plus de Minute en Anglais ?

Retrouvez-nous sur Facebook ! Et ne manquez plus une seule rubrique de LA MINUTE EN ANGLAIS !

Nicework-formation-la-minute-en-anglais-1118-01

Articles associés